Virtual Help icon Aide virtuelle

  • Discutez avec le personnel de la bibliothèque maintenant
  • Contactez votre bibliothèque
Skip to main content
Le Portail d’apprentissage – Bibliothèques collégiales de l’Ontario

Techniques d’étude

L’importance du sommeil: sous-module 1 de 3 du module « Sommeil »

Vous n’êtes certainement pas sans savoir que vous devriez dormir chaque nuit, mais en connaissez-vous la raison? Le présent module vous apprendra pourquoi le sommeil est si important.

Conseils

  • Accordez-vous suffisamment de temps pour dormir (7-9 heures). Puisqu’il vous faut chaque nuit de 7 à 9 heures de sommeil, assurez-vous de vous accorder suffisamment de temps pour vos repas, pour faire de l’exercice et pour vos activités sociales.
  • Faites le suivi de votre sommeil pour savoir si vous dormez assez. Maintenez un journal du sommeil ou utilisez une application telle que Sleep Cycle pour savoir combien d’heures de sommeil vous obtenez vraiment.
  • Surveillez la qualité de votre sommeil, et non seulement la durée.Une « bonne nuit de sommeil », ça ne veut pas seulement dire compter le nombre d’heures de sommeil – il faut aussi tenir compte de la qualité de votre sommeil. Prenez garde aux symptômes révélateurs, notamment la fatigue, l’irascibilité et les problèmes d’attention.

Ressources supplémentaires

Sommeil

Bienfaits du sommeil

Visionnez cette vidéo ou consultez-en la transcription pour comprendre les bienfaits du sommeil.

Dormir, c’est fantastique, mais il y a encore mieux : le sommeil permet à votre corps d’effectuer des tâches d’entretien et offre plusieurs bienfaits physiques et psychologiques, dont les suivants :

  • Système immunitaire plus fort
  • Régulation des hormones
  • Amélioration de l’humeur
  • Meilleure concentration
  • Capacité de résoudre des problèmes
  • Meilleure capacité de faire des choix
  • Formation et consolidation de la mémoire
  • Meilleure productivité

Quantité :

Les adultes ont besoin de 7 à 9 heures de sommeil par nuit.

Lorsqu’il vous manque du sommeil, votre santé mentale et physique peut en prendre un coup. Priorisez le sommeil de la même façon que vous prenez du temps pour aller vous entraîner, que vous passez du temps avec vos amis, que vous mangez et faites toutes les autres choses qui vous permettent de vous sentir le mieux possible.

Pour mieux comprendre le nombre d’heures que vous devriez dormir chaque nuit, maintenez un journal du sommeil ou utilisez une application telle que Sleep Cycle - opens in a new window pour savoir combien d’heures de sommeil vous obtenez vraiment.

Qualité :

La qualité du sommeil est tout aussi importante que sa quantité. Vous souffrez peut-être d'une mauvaise qualité de sommeil si vous obtenez 7-9 heures de sommeil par nuit, mais ressentez toujours :

  • Une incapacité à vous endormir dans les trente premières minutes après le coucher
  • Du mal à sortir du lit le matin
  • Du mal à rester éveillé(e) durant le jour
  • Du mal à vous rappeler certaines choses ou à rester concentré(e)
  • De l’irascibilité ou de la déprime

Si vous vous reconnaissez, consultez le reste du présent module pour obtenir des conseils sur des façons d’améliorer vos habitudes de sommeil!

N’avez-vous déjà pas pu vous empêcher de tomber endormi(e)? Vous essayez de vous concentrer sur les paroles de votre professeur et, la seconde suivante, vous revenez subitement à la réalité. Ce phénomène est connu sous l’appellation de « micro-sommeil ». Il est un symptôme important d’un déficit de sommeil. C’est un problème ennuyeux lorsqu’il se produit en cours, mais il peut être très dangereux lorsqu’il se produit autre part (par exemple, pendant la conduite). Alors prenez le micro-sommeil en guise d’avertissement de la part de votre corps, et tentez d’améliorer votre sommeil.

Cycles du sommeil

Un sommeil de qualité comporte de quatre phases distinctes durant chacune environ 90 à 110 minutes.

Phase 1

Vous vous trouvez quelque part entre le sommeil et l’éveil. Durant cette phase, vous pouvez ressentir une « secousse d’endormissement », un sentiment de chute qui vous réveille brusquement.

Phase 2

Vous êtes de moins en moins conscient de vos alentours et vous entrez dans un sommeil léger. Votre température corporelle baisse et votre fréquence cardiaque ralentit.

Phase 3

Votre respiration devient très lente, votre pression sanguine baisse et vos muscles se détendent : votre corps entre dans un sommeil profond. Vous devenez difficile à réveiller et vous êtes susceptible d'ignorer toute perturbation. Durant cette phase, vos os et muscles se régénèrent, des hormones sont relâchées et votre système immunitaire est priorisé par votre corps.

Sommeil paradoxal (ou rapide)

Votre fréquence cardiaque et votre respiration accélèrent, les muscles de vos membres sont temporairement paralysés et vos yeux bougent dans tous les sens. Votre cerveau devient très actif et vous pouvez avoir des rêves vivides. Plus la nuit avance, plus la phase de sommeil paradoxal devient longue, la première phase ne durant qu’environ 10 minutes et la dernière, jusqu’à une heure.

Chez les humains, le sommeil a tendance à survenir à 75 % dans les trois premières phases et à 25 % dans la phase de sommeil paradoxal. Les réveils nocturnes fréquents sont non seulement frustrants, mais vous empêchent de progresser normalement à travers un cycle normal de sommeil. Cela signifie que vous ne profitez pas de tous les bienfaits du sommeil, même si vous avez été dans votre lit pendant 8 heures.

Si vous avez du mal à rester endormi(e), veuillez consulter la section sur les habitudes de sommeil, où vous trouverez des conseils qui vous permettront d’améliorer la qualité de votre sommeil.