Virtual Help icon Aide virtuelle

  • Discutez avec le personnel de la bibliothèque maintenant
  • Contactez votre bibliothèque
Skip to main content

Avant l’entrevue– Sous-module 1 de 3 du module « Techniques d’entrevue »

Pour celles et ceux d’entre vous qui se disent bravement « je vais juste improviser », nous vous conseillons, en fait, de faire le contraire. La préparation est essentielle pour avoir du succès lors de vos entrevues. Les recherches qui vous aurez effectuées démontreront au comité de sélection votre initiative, votre intérêt, votre motivation et votre débrouillardise.

Se préparer

Avant votre entrevue, visionnez la vidéo et lisez les suggestions ci-dessous pour bien vous préparer. Téléchargez la liste de vérification « Avant l’entrevue » (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre) pour vous aider à vous préparer à de futures entrevues.

Il vaut mieux prévenir que guérir. Assurez-vous d’avoir les détails suivants tout juste avant l’entrevue :

  • Vérifiez les détails relatifs à votre entrevue et assurez-vous d’avoir noté correctement la date et l’heure.
  • Déterminez d’avance l’emplacement et l’adresse de l’entrevue afin de vous assurer d’arriver à l’heure.
  • Prenez en note les noms (y compris la ponctuation appropriée) et les titres des personnes que vous rencontrerez et faites une recherche préalable sur ces dernières, si possible.
  • Informez-vous sur le temps qui sera alloué pour l’entrevue.
  • Demandez si des tests préalables à l’emploi sont prévus et la durée de ces derniers.

Préparez-vous comme suit afin de démontrer que vous êtes la candidate ou le candidat idéal pour le poste :

  • Comprenez-bien les exigences du poste et soyez en mesure de démontrer comment vos compétences et vos expériences correspondent à ces exigences.
  • Passez en revue les énoncés des réalisations de votre curriculum vitæ et préparez des exemples additionnels de vos réalisations d’emplois, d’activités bénévoles ou d’études préalables ayant trait aux exigences du poste.

Histoire de démontrer que vous connaissez l’entreprise, recherchez de l’information des façons suivantes :

  • Utilisez le site Web de l’entreprise pour connaître et comprendre sa mission, ses valeurs, ses produits, ses services et son marché, et soyez en mesure d’expliquer pourquoi vous voulez travailler pour celle-ci.
  • Utilisez des sources de nouvelles et les médias sociaux (Twitter, Facebook et LinkedIn) pour effectuer des recherches sur les activités organisationnelles récentes, pour consulter des discussions sur cette dernière et pour avoir des mises à jour de l’entreprise.
  • Familiarisez-vous avec les faits : depuis combien de temps l’entreprise existe-t-elle? Qui en est la clientèle? Quels en sont les produits? S’agit-il d’une organisation locale ou internationale?
  • Voyez si vous ne connaissez pas quelqu’un qui travaille pour l’entreprise ou demandez aux personnes de votre réseau si elles connaissent l’organisation.

Pratiquez-vous tel que décrit ci-dessous afin de fournir d’excellentes réponses lors d’une véritable entrevue :

  • Articulez vos réponses dans votre esprit et de vive voix avant votre entrevue et vous augmenterez ainsi votre capacité à vous rappeler de vos réponses.
  • Planifiez et pratiquez d’avance vos réponses et votre façon de répondre et vous augmenterez ainsi votre confiance, ce qui vous permettra d’articuler votre pensée plus clairement et vous rendra plus à l’aise, dans l’ensemble, lors de l’entrevue.

Suivez les conseils ci-dessous pour vous aider à vous présenter de manière plus confiante :

  • Avant votre entrevue, pratiquez à visualiser une bonne performance de votre part et imaginez que les intervieweurs sont impressionnés par votre professionnalisme et votre capacité à répondre aux questions avec facilité et compétence.
  • Asseyez-vous droit, les pieds à plat, respirez profondément et expirez par la bouche afin de ralentir votre rythme cardiaque; ceci vous permettra de mieux vous concentrer sur vos réponses, tout en réduisant votre nervosité.
  • Utilisez un dialogue interne positif, croyez en votre propre génie en vous répétant des pensées telles que : « je suis bien préparé(e) », « je suis la meilleure candidate ou le meilleur candidat pour le poste », « je peux le faire » et « je peux réussir ».

Lorsque vous allez passer une entrevue, n’y allez pas les mains vides! Voici ce que vous devez y apporter :

  • Détails sur l’entrevue y compris l’adresse, le numéro de téléphone et les noms des intervieweurs.
  • L’affichage du poste original que vous pourrez passer en revue pendant que vous attendez.
  • Des copies additionnelles de votre curriculum vitæ et de votre lettre d’accompagnement.
  • Un stylo et du papier pour prendre des notes.
  • Votre portfolio et des échantillons de votre travail, le cas échéant.
  • Une liste de questions à poser à la fin de l’entrevue.
  • Vos références, bien imprimée sur une seule feuille de papier.

Questions d’entrevue

Préalable

Une entrevue réussie repose essentiellement sur une bonne préparation! Vous devriez être en mesure de communiquer à l’employeur que vous êtes la meilleure candidate ou le meilleur candidat pour le poste. Vous êtes la principale source d’information au sujet de vos qualifications pour l’intervieweur. N’assumez pas que l’intervieweur connaît tout de vos qualifications et réalisations; vous devez clairement les communiquer au fur et à mesure que vous répondez aux questions de l’entrevue.

Questions d’introduction

Les questions d’introduction vous fournissent l’occasion de vous décrire, ainsi que vos réalisations, dans la mesure où celles-ci s’appliquent au poste que vous convoitez. Ces questions servent à évaluer vos antécédents, votre expérience et votre adéquation organisationnelle. Puisqu’il s’agit de questions ouvertes, elles vous fournissent l’occasion de vous vendre.

Voici quelques exemples de questions d’introduction courantes :

  • Parlez-moi de vous-même.
  • Comment votre formation vous a-t-elle préparée pour ce rôle?
  • Que savez-vous de notre organisation?
  • Pourquoi êtes-vous intéressé(e) à travailler pour notre entreprise?
  • Quelle est votre expérience qui s’applique au poste en question?
  • Quelles sont vos forces?
  • Quelles sont vos faiblesses?
  • Où vous voyez-vous dans cinq ans?

Questions comportementales

Les questions comportementales visent à vous demander de décrire une situation ou une expérience spécifique, et nécessitent que vous fournissiez un exemple de la façon dont vous avez traité la problématique dans le passé. Les entrevues de nature comportementale se fondent sur l’idée que le meilleur prédicteur du comportement futur est fonction de l’évaluation de comportements antérieurs. La clé n’est pas d’avoir « la bonne réponse », mais de démontrer comment vous en êtes arrivé(e) à un résultat approprié. Pour répondre à ces questions de façon convenable et complète, vous devez vous préparer à fournir des exemples ou des expériences spécifiques.

La CLÉ pour répondre aux questions comportementales : la technique STAR

Au moment de répondre à des questions comportementales, vous devriez utiliser la technique STAR pour vous assurer d’avoir inclus la quantité appropriée de renseignements et de détails.

  • Situation : Décrivez brièvement un événement ou une situation et incluez l’information nécessaire : qui, quoi, où et quand.
  • Tâche : Donnez une explication claire de la tâche que vous avez dû accomplir et des défis connexes.
  • Action : Parlez des actions que vous avez prises pour accomplir la tâche, en mentionnant intentionnellement les qualités ou les traits que l’intervieweur recherche.
  • Résultat : En résumé, mettez l’accent sur le résultat de vos efforts et quantifiez-le, au besoin.

Voici quelques exemples de questions comportementales :

  • Donnez un exemple d’une situation où vous avez dû composer avec un conflit, soit à titre de client ou de collègue de travail. Comment avez-vous traité la situation?
  • Décrivez une situation où une ou un collègue de travail ou un superviseur avait des attentes que vous jugiez non réalistes. Comment avez-vous fait face à cette situation?
  • Donnez un exemple d’un objectif que vous avez atteint et dites-moi comment vous l’avez atteint.
  • Décrivez une situation stressante au travail et comment vous l’avez affrontée.
  • Racontez-moi une fois où vous avez fait une erreur. Qu’avez-vous appris de cette dernière?
  • Décrivez une situation où vous avez dû jongler de multiples priorités.
  • Comment avez-vous fait pour respecter un délai serré?
  • Donnez un exemple d’une occasion au cours de laquelle vous avez collaboré au sein d’une équipe.
  • Donnez un exemple d’une occasion où vous avez utilisé la logique pour résoudre un problème.
  • Partagez un exemple de la façon dont vous avez pu motiver des employés ou des collègues de travail.
  • Avez-vous déjà été au-delà de ce qu’on attendait de vous? Si oui, comment?

Questions situationnelles

Les questions situationnelles mettent l’accent sur des scénarios hypothétiques. Elles exigent que vous démontriez un bon jugement en fournissant une réponse ou une solution à un problème que vous n’avez peut-être pas vécu préalablement. Parfois, ces questions exigent que vous sortiez des sentiers battus et que vous considériez avec soin ce que l’on vous demande véritablement.

Voici quelques exemples de questions situationnelles :

  • Que feriez-vous si vous aperceviez un de vos collègues en train de commettre un vol?
  • Si vous découvriez que votre superviseur a contrevenu au code de conduite de l’entreprise, que feriez-vous?
  • En tant que chef d’équipe, vous êtes aux prises avec une situation où deux membres d’équipe se disputent; comment régleriez-vous la situation?
  • Si vous avez deux dates d’échéance importantes qui s’en viennent, que faites-vous pour établir la priorité au chapitre de vos tâches?

Voici d’autres questions peu conventionnelles que pourrait poser un employeur :

  • Si vous étiez un arbre, quel type d’arbre seriez-vous?
  • Si vous aviez à vendre ce stylo, que diriez-vous?

Questions professionnelles ou techniques

Ces questions visent typiquement à évaluer les compétences et connaissances techniques ou professionnelles particulières qu’il vous faudra pour exécuter vos fonctions. Les tests, simulations et questions de nature pratique sont formulées de façon à déterminer votre niveau d’expérience avec des équipements, des logiciels, des processus et des procédures spécifiques, etc.

Voici quelques exemples de questions techniques :

  • Quel est l’ordre des opérations pour évaluer des formules dans Excel?
  • Quelles sont les sections de tableau croisé dynamique dans lesquelles les utilisateurs peuvent glisser des colonnes?
  • Comment devez-vous utiliser de façon appropriée un moniteur de tension artérielle?
  • Quel est le processus pour saisir une facture dans le système SAP?
  • Montrez-moi comment raccorder ces deux gradateurs à trois intensités.

Questions illégales

La législation ontarienne interdit la discrimination au chapitre de l’emploi pour des raisons fondées sur l’âge, l’ascendance, la couleur, la race, la citoyenneté, l’origine ethnique, le lieu d’origine, la croyance, un handicap, l’état familial, l’état matrimonial (y compris le célibat), l’identité de genre, l’expression du genre, l’état d’assisté social (pour le logement seulement), l’existence d’un casier judiciaire (pour l’emploi seulement), le sexe (y compris la grossesse et l’allaitement) et l’orientation sexuelle. La Commission ontarienne des droits de la personne protège les demandeurs d’emploi contre toute question illégale.

Les questions de l’employeur doivent porter sur l’emploi que vous postulez; toutefois, faites preuve de discrétion au moment de répondre, puisqu’il se peut que certaines questions soient posées de manière non intentionnelle. Voici comment vous pourriez répondre si une question inappropriée vous est posée :

  • Demandez à l’intervieweur de clarifier le sens de la question.
  • Demandez à l’intervieweur dans quelles circonstances la question s’applique au poste.
  • Déclinez poliment de répondre.

C’est à votre tour! Questions à poser à l’employeur

Lorsqu’un employeur vous demande, à la fin de l’entrevue « Avez-vous des questions à nous poser? », vous voudrez éviter de dire « Non ». Le fait de ne pas avoir préparé des questions à poser peut démontrer votre manque d’intérêt à l’égard de l’opportunité qui vous est donnée; c’est pourquoi il importe que vous pensiez d’avance à des questions songées et engageantes à poser. Ayez conscience du temps que l’intervieweur vous consacre et ne lui posez pas plus de trois questions.

Voici quelques exemples de questions que vous DEVRIEZ poser :

  • Lesquelles compétences devrais-je posséder pour connaître le plus grand succès chez vous?
  • Quelle est la priorité principale de la personne qui accepte ce poste?
  • Pouvez-vous décrire les projets récents d’une personne ayant occupé ce poste?
  • Quelle est une journée ou une semaine typique dans ce rôle?
  • Quelle est la taille de l’équipe avec laquelle je travaillerais?
  • Avez-vous des conseils à me fournir pour me préparer aux trois premiers mois dans ce rôle?
  • Quelle est la chose que vous préférez le plus de cette organisation?
  • Quelles sont les prochaines étapes du processus d’embauche?
  • Quand devrais-je à avoir des nouvelles de votre part?

Voici quelques exemples de questions que vous ne DEVRIEZ pas poser :

  • Combien vais-je gagner si j’ai le poste? Quel sera mon salaire? Est-il négociable?
  • À combien de semaines de congé annuel aurai-je droit?
  • Quelle est la gamme d’avantages sociaux que vous offrez?
  • Combien de temps cela prend-il avant de devenir gestionnaire chez vous?
  • Puis-je postuler d’autres emplois pendant que je travaille chez vous?

Exemples de questions et réponses

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de questions d’entrevue courantes. Apprenez pourquoi les employeurs risquent de vous poser chacune de ces questions et lisez un exemple de bonne réponse. Visionnez les vidéos qui accompagnent chaque question pour voir des exemples d’une personne interviewée qui y répond mal, puis ce que la personne devrait avoir répondu. Pour voir tous les exemples de réponses d’entrevue, visionnez la liste complète des exemples de questions d’entrevue (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre) dans YouTube.

Parlez-moi de vous – Transcription de la vidéo

Pourquoi les employeurs vous demandent-ils de parler de vous?

Cette question est souvent posée au début de l’entrevue afin de permettre à l’intervieweur d’apprendre à vous connaître. Au moment de répondre à cette question, évitez de donner une réponse trop générale et n’allez pas dans des détails personnels qui ne sont pas pertinents. Utilisez votre curriculum vitæ comme guide, pour vous fournir les grandes lignes afin que l’employeur puisse comprendre vos antécédents professionnels. Concentrez-vous à décrire votre éducation, votre expérience et vos traits personnels connexes, et mettez l’accent sur votre intérêt pour ce poste ou cette entreprise.

Exemple de réponse à la question « Parlez-moi de vous »

« Je suis à la dernière session de mon programme de trois ans d’hygiène dentaire menant à un diplôme, au Collège Algonquin. Tout au long de mon programme, j’ai eu l’occasion d’effectuer un certain nombre d’heures de stage clinique dans une clinique dentaire, où j’ai acquis une expérience pratique en exécutant diverses procédures de soins de santé buccale et d’éducation des patients. De plus, j’ai préalablement travaillé à titre de réceptionniste dans une clinique dentaire et une variété de milieux de service à la clientèle, y compris Reitman’s et Loblaws.

J’ai voulu travailler dans ce domaine parce qu’aider les gens à vivre une vie saine me passionne. Ceci a toujours été évident dans mes expériences de travail préalables, et plusieurs de mes supérieurs et collègues m’ont souvent décrit comme étant accueillant, approchable et gentil.

Je crois que je suis en mesure d’apporter de nombreuses qualités à une organisation, par exemple, j’ai su concilier mon horaire d’études et mes deux emplois à temps partiel et je sais que mes compétences de gestion du temps seront, sur une base quotidienne, un atout certain pour votre équipe. Je suis très enthousiaste à l’idée d’avoir l’opportunité de travailler au sein d’une équipe axée sur la famille qui s’engage à avoir un impact positif sur la collectivité, par l’entremise d’un certain nombre d’initiatives de soins dentaires préventifs. »

Quelles sont vos forces? – Transcription de la vidéo

Pourquoi les employeurs vous demandent de parler de vos forces

Cette question vise à évaluer votre connaissance de soi. L’intervieweur s’attend à ce que vous décriviez certaines de vos compétences de base ou traits susceptibles de faire de vous la candidate ou le candidat par excellence pour ce poste. Vous devriez être en mesure d’identifier clairement et directement vos forces, comme si vous étiez un produit que vous essayez de vendre à l’employeur. La meilleure stratégie est de parler avec confiance et de lier vos forces aux exigences du poste. Il ne suffit pas de simplement énumérer un certain nombre de qualités. Essayez d’identifier trois forces, puis bonifiez votre réponse en fournissant des exemples concrets de votre travail, vos études ou vos expériences de bénévolat.

Exemple de réponse à la question « Quelles sont vos forces? »

« Dans tous mes emplois préalables, j’ai toujours considéré que je faisais preuve d’une forte éthique professionnelle. Par exemple, je me souviens d’une situation survenue lors de mon stage pratique du programme de gestion culinaire, alors que je travaillais pour un chef qui imposait à mon équipe des échéanciers très serrés. Malheureusement, en raison d’une certaine confusion, nous n’avions pas reçu une livraison de légumes qu’il nous fallait pour préparer un prochain événement. Après avoir contacté le fournisseur, nous avons appris que les légumes seraient livrés plus tard en soirée, soit après le départ de tout le monde. Plutôt que de rentrer chez moi, je me suis porté volontaire pour travailler tard et terminer le tout, afin de nous assurer que tout soit préparé convenablement et bien avant la tenue de l’événement. »

Transcription de la vidéo « Quelles sont vos plus grandes faiblesses? »

Pourquoi les employeurs vous demandent de parler de vos faiblesses

Nous avons toutes et tous des faiblesses. Il se peut qu’un intervieweur vous demande d’énumérer les vôtres afin de voir si vous avez une vision réaliste de vos propres limites. Dans votre réponse, discutez d’une faiblesse qui n’affecte pas directement votre capacité à exécuter les tâches de l’emploi que vous postulez, puis démontrez les mesures que vous prenez ou avez prises pour éliminer cette faiblesse ou vous améliorer. Une réponse réfléchie démontre votre capacité d’introspection et votre initiative pour ce qui est de surmonter vos faiblesses. Évitez les faiblesses qui sont, en fait, des forces, par exemple, « je travaille trop fort », ou « je suis une ou un perfectionniste », ce qui vous ferait paraître hypocrite et ne répond pas vraiment à la question.

Exemple de réponse à la question « Quelles sont vos plus grandes faiblesses? »

« Lorsque je dois donner une présentation devant un grand nombre de personnes ou lorsque je dois parler devant une foule, la nervosité me gagne parfois et j’ai de la difficulté à trouver mes mots. Toutefois, lorsque je suivais mon programme menant à un diplôme, je me suis porté volontaire maintes fois pour présenter de l’information dans le cadre de projets de groupe, ce qui voulait dire que je devais parler devant 30-40 camarades de classe à la fois. Par conséquent, je me sens plus à l’aise lorsque je fais des présentations; toutefois, je sais que je dois continuer à parfaire davantage mes compétences à ce chapitre. C’est pourquoi j’ai décidé de me joindre une fois par semaine à un groupe Toastmasters. »

Transcription de la vidéo « Où vous voyez-vous dans cinq ans? »

Pourquoi les employeurs vous demandent où vous vous voyez dans cinq ans

Cette question vise à connaître vos objectifs d’avenir ou vos aspirations professionnelles, et comment vous entendez les réaliser. Certains employeurs veulent ainsi peut-être jauger votre engagement à long terme au sein de leur organisation. Évitez de mentionner quoi que ce soit qui risquerait de permettre à l’employeur de remettre en question votre intérêt à travailler pour son organisation, p. ex., votre véritable objectif est de démarrer votre propre entreprise ou de retourner aux études à plein temps.

Exemple de réponse à la question « Où vous voyez-vous dans cinq ans? »

« Dans cinq ans, j’aimerais devenir le meilleur programmeur en informatique de votre entreprise. J’en profiterais pour élargir mes connaissances et évoluer dans mon emploi afin que, dans l’avenir, je devienne la personne experte sur laquelle les autres se fient pour obtenir des réponses. Mon objectif est d’en apprendre auprès de l’équipe talentueuse de professionnels de cette entreprise. À long terme, je crois que cela me préparera à assumer des responsabilités plus grandes au fur et à mesure que les occasions se présenteront. »

Transcription de la vidéo « Dites-moi comment vous avez résolu un conflit avec une ou un collègue de travail/superviseur »

Pourquoi les employeurs vous demandent comment vous avez résolu un conflit avec une ou un collègue de travail/superviseur

Cette question vise à déterminer comment vous êtes en mesure de gérer des conflits et travailler au sein d’une équipe. Les intervieweurs veulent des exemples de scénarios réels ayant survenu, et comment vous vous y êtes pris. Votre capacité à démontrer des compétences appropriées de résolution de problème pour la résolution de conflits, tout en composant avec des personnalités différentes, donnera à l’employeur la confiance qu’il s’agit là de situations que vous serez en mesure de traiter de manière efficace à l’avenir.

Lorsque vous répondez, évitez :

  • De dire que vous n’avez jamais vécu de conflit.
  • D’utiliser un langage négatif pour décrire les autres intervenants.
  • D’avouer que vous vous en êtes remis à votre supérieur pour résoudre le problème.

Les employeurs veulent avoir la certitude que vous êtes en mesure de surmonter des conflits mineurs et aller de l’avant sans avoir à nuire au déroulement des activités du milieu de travail. Utilisez la technique STAR pour structurer votre réponse.

Exemple de réponse à la question « Comment avez-vous résolu un conflit avec une ou un collègue de travail/superviseur? »

Situation : « Lorsque je travaillais à titre d’adjoint administratif au sein d’un grand cabinet comptable, l’entreprise procéda à un changement de personnel et l’on m’a demandé d’aider un gestionnaire avec lequel je n’avais pas travaillé auparavant. Le nouveau gestionnaire me fournissait moins de rétroaction que le précédent, ce que je trouvais difficile. Ceci causa quelques désaccords entre nous parce que je n’arrivais pas à comprendre ce que le nouveau gestionnaire voulait exactement de mois. »

Tâche : « Je savais qu’il me fallait éclaircir les attentes du gestionnaire à mon égard et de déterminer comment je pourrais mieux l’appuyer. »

Action : « Je lui ai suggéré une rencontre afin que nous puissions en discuter. Lors de la réunion, j’ai reconnu nos désaccords et je lui ai demandé une rétroaction spécifique sur ce qui fonctionnait et ne fonctionnait pas. Notre discussion franche sur nos styles de travail et nos attentes a mené à une meilleure compréhension de la façon dont nous pouvions collaborer de manière plus efficace. Le fait d’écouter et de comprendre nos points de vue aura permis d’en arriver à une solution acceptable pour les deux. »

Résultat : « Après notre conversation, nous avons travaillé ensemble avec succès pendant plusieurs années. Depuis cette expérience, chaque fois que j’amorce un nouvel emploi, je m’assure toujours de commencer par une discussion de nos attentes. »

Transcription de la vidéo « Dites-moi comment vous avez composé avec un client en colère »

Pourquoi les employeurs vous demandent comment vous avez composé avec un client en colère

Tout comme pour la question précédente, cette question vise souvent à déterminer comment vous êtes en mesure de gérer un conflit de manière appropriée et d’utiliser votre bon jugement lorsque vous êtes aux prises avec une situation difficile. Encore une fois, les intervieweurs veulent des exemples de scénarios réels ayant survenu qui démontrent comment vous avez réussi à réagir sur-le-champ, à trouver une solution et à maintenir votre professionnalisme. Évitez de dire qu’une telle situation ne vous est jamais arrivée; plutôt, pensez à une situation où vous avez dû vous servir de vos compétences de résolution de conflit. Démontrez comment vous avez fait preuve d’initiative en mettant en œuvre une solution sans avoir à consulter votre supérieur.

Exemple de réponse à la question « Comment avez-vous composé avec un client en colère? »

Situation : « Lorsque je travaillais à titre d’associé aux ventes chez Walmart, une cliente s’est présentée chez nous, à la recherche d’un produit spécifique qui était alors en promotion. Puisqu’il s’agissait d’une période de l’année très achalandée, nous n’avions plus ce produit en magasin. La cliente était très agitée et a exprimé verbalement sa frustration auprès de moi et de plusieurs autres employés. »

Tâche : « Je savais qu’il me fallait tenter de calmer la cliente et trouver ce que je pouvais faire pour l’aider. »

Action : « J’ai pris la cliente à part, j’ai écouté ses inquiétudes, j’ai reconnu sa frustration et je lui ai offert mes excuses pour l’inconvénient que la situation lui causait. Lors de notre conversation, la cliente a laissé savoir que le transport était un défi de taille pour elle et qu’elle était déçue parce qu’elle savait qu’elle ne serait pas en mesure de se rendre dans un autre magasin pour acheter ce produit. Je lui ai alors proposé une solution : j’ai appelé d’autres magasins afin de trouver le produit en question et j’ai demandé à ce que le produit lui soit livré chez elle le lendemain. »

Résultat : « Le résultat est que la cliente s’est sentie comprise et elle m’a dit à quel point elle appréciait mes efforts, malgré sa frustration initiale. Plus tard pendant la journée, mon gérant m’a prise à part et a reconnu l’excellence de mes compétences interpersonnelles, ainsi que ma capacité à composer avec une situation difficile avec tant de professionnalisme. »

« Quel est votre salaire cible? » Transcription de la vidéo

Pourquoi les employeurs veulent-ils connaître votre salaire cible?

Avec cette question, les employeurs pourraient être intéressés de savoir si vous avez des attentes réalistes par rapport à votre salaire sur la base de vos compétences et expériences. Ils veulent peut-être évaluer si vos attentes correspondent ou non à ce que l’entreprise peut vous offrir de manière réaliste. Assurez-vous de mener vos propres recherches et démontrez votre flexibilité en fournissant une fourchette salariale plutôt qu’un nombre concret. Vous pourrez rechercher cette information avant votre entrevue à l’aide des ressources suivantes :

Exemple de réponse à la question « Quel est votre salaire cible? »

« Dans le cadre de mes recherches, j’ai découvert que les postes exigeant mon niveau d’éducation et d’expérience commandent des salaires allant de 42 000 $ à 46 000 $. Toutefois, je suis très flexible à discuter du salaire que vous avez en tête pour ce poste. »