Virtual Help icon Aide virtuelle

  • Discutez avec le personnel de la bibliothèque maintenant
  • Contactez votre bibliothèque
Skip to main content

Types de ressources : sous-module 2 de 5 du module « Comment effectuer une recherche »

Votre travail scolaire indiquera souvent les types de ressources que vous devriez utiliser en appui à votre travail. Peu importe si vous faites vos recherches dans le Web ou si vous cherchez de l’information à la bibliothèque, vous devriez vous familiariser avec les divers types de ressources qui sont à votre disposition, et leurs avantages.

 

Conseils importants

  • Commencez par votre travail scolaire.Ce dernier indiquera les types de ressources que vous devriez utiliser en appui à votre recherche. Si ce n’est pas le cas, demandez à votre enseignante ou enseignant d’éclaircir la question.
  • Ressources d’information officielles. Les ressources officielles sont souvent publiées et/ou révisées par des experts. Les livres/livres numériques et revues universitaires (y compris les revues à accès libre) sont considérés comme étant plus officiels. Donc, ressources officielles = scolaires, universitaires, collégiales, érudites.
  • Ressources d’information informelles. Les ressources informelles sont celles qui sont publiées dans les médias sociaux, les magazines populaires et les quotidiens, et que l’on retrouve dans les forums de discussion. Les ressources informelles permettent souvent de découvrir davantage de ressources plus officielles.
  • Évaluez tout ce que vous trouvez. Regardez l’information d’un œil critique. Ne croyez pas tout ce que vous lisez et vérifiez soigneusement l’information afin d’en assurer la cohérence. Servez-vous de listes d’évaluation S’ouvre dans une nouvelle fenêtre pour vous aider dans votre processus d’analyse critique.

Ressources additionnelles

Types de ressources

L’information arrive sous plusieurs formats différents. Certains types de ressources sont de nature officielle, d’autres de nature informelle. Bien comprendre les divers types de contenu à votre disposition vous permettra de planifier plus facilement votre recherche. Cliquez ci-dessous pour en savoir davantage sur les divers types de sources d’information.

Du point de vue de l’information comme telle, les livres imprimés et numériques sont similaires. La principale différence entre les deux est l’accès. Les livres imprimés sont des objets physiques, alors que les livres numériques sont des fichiers numériques pouvant être accédés à l’aide d’une variété d’appareils.

La publication d’un livre peut prendre un temps considérable. Tout d’abord, l’auteur fait des recherches sur le sujet de son ouvrage, puis en rédige une ébauche. L’ouvrage non encore publié est ensuite envoyé à un éditeur, puis révisé, réécrit et, enfin... publié. Il peut s’agir d’un très long processus, ce qui explique pourquoi un ouvrage publié en 2019 ne sera pas nécessairement à la fine pointe de l’information.

Pourquoi alors utiliser des livres imprimés ou numériques? Parce que les livres fournissent un survol, un aperçu, un contexte historique et une introduction, ainsi qu’un examen approfondi sur des sujets donnés. Ils sont utiles lorsque vous recherchez une information détaillée sur un sujet, ou un aperçu du contexte d’un domaine particulier.

Lorsque vous faites des recherches en vue de vos travaux scolaires, l’on vous demandera peut-être de trouver des articles dans des revues savantes ou universitaires. Dans un article de recherche, une chercheuse ou chercheur (ou un groupe de chercheurs) présente les conclusions de sa recherche.

Les revues savantes ou universitaires peuvent également contenir des articles d’opinion, des critiques de livres, des analyses documentaires, etc.

La recherche est une activité multidisciplinaire. Afin qu’un article puisse être publié dans une revue universitaire, il doit faire l’objet d’un processus officiel de soumission et, dans la plupart des cas, d’un processus d’évaluation par les pairs.

Les revues évaluées par des pairs disposent d’un comité d’experts spécialisés chargé de passer en revue les articles soumis aux fins de publication; ce comité assiste souvent les auteurs dans la révision de leurs articles avant leur publication. Ce ne sont pas toutes les revues universitaires qui sont évaluées par des pairs.

Veuillez télécharger les documents ci-dessous pour en savoir davantage sur les articles de revues savantes ou universitaires :

Les magazines spécialisés publient des articles destinés aux personnes qui travaillent dans un domaine particulier. Souvent, les articles publiés dans les magazines spécialisés sont rédigés par des professionnels du domaine. Le contenu des magazines spécialisés vise les activités dans la profession, les tendances, les nouvelles relatives au domaine ou à la profession, plutôt que des travaux de recherche spécialisée.

Il faut considérer les magazines spécialisés comme étant de nature plus pratique que les revues érudites, qu’elles soient théoriques ou philosophiques.

Exemples de magazines spécialisés :

Les articles des magazines populaires portent habituellement sur des informations centrées sur la culture populaire. En règle générale, il s’agit d’articles courts comprenant des images et des photos.

Voici quelques exemples de magazines populaires :

En comparaison, les articles érudits sont très longs, sont imprimés en noir et blanc et comprennent des tableaux et graphiques de données statistiques liés à la recherche qui y est présentée. Les articles érudits comprennent une liste très longue de références à la fin.

Bien que les articles des magazines populaires puissent contenir une certaine quantité d’information et qu’ils mentionnent souvent des travaux de recherche érudite (universitaire ou autre), ils ne représentent probablement pas le choix idéal de contenu à inclure dans une recherche scolaire ou érudite. Histoire de vous aider à le déterminer, vous pouvez en lire davantage sur les sources populaires comparées aux sources érudites. (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre) here.

Les revues à libre accès sont des publications érudites ou universitaires en ligne qui sont disponibles sans frais et sans abonnement aux lecteurs. Des éditeurs traditionnels (p. ex., Sage (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre), Oxford University Press (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)) rendent également une partie de leur contenu disponible en libre accès.

Voici quelques exemples de revues à accès libre :

L’on peut trouver les articles en accès libre par le biais de Google, Google Scholar ou tout autre moteur de recherche, ainsi que par l’entremise de la bibliothèque de tout collège.

Si vous utilisez de la documentation en accès libre pour vos travaux scolaires, assurez-vous d’en évaluer le contenu de manière critique (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

La littérature grise (ou documentation parallèle) désigne la documentation qui n’est pas publiée commercialement. Cette documentation peut être rendue accessible par les organisations gouvernementales, universitaires/collégiales, à but non lucratif, commerciales et professionnelles, en format papier ou numérique. Voici quelques exemples de littérature grise :

  • Actes de colloques/conférences/congrès
  • Rapports (p. ex., rapports statistiques, techniques, de comité)
  • Livres blancs
  • Dépliants
  • Bulletins d’information
  • Feuillets de renseignements
  • Thèses et dissertations
  • Brevets
  • Documents non publiés

Pourquoi utiliser la littérature grise? La documentation parallèle est souvent plus actuelle que la recherche publiée, et il s’agit d’une excellente façon de compléter votre recherche et de fournir à votre projet une perspective complète. Vous trouverez des éléments de littérature grise en ligne, en cherchant dans Google (ou tout autre moteur de recherche), et/ou Google Scholar.

Les sites Web sont les ressources en ligne les plus prolifiques; on peut les trouver à l’aide d’un moteur de recherche (tel que Google). Les sites Web peuvent servir à diverses fins; en voici quelques exemples :

  • Individus – présenter leurs travaux dans un portfolio, communiquer un message
  • Entreprises à but lucratif – promouvoir leur image de marque ou commercialiser leurs produits
  • Entreprises à but non lucratif – promouvoir leur cause
  • Gouvernements – éduquer les citoyennes et citoyens et publier des travaux de recherche gouvernementaux
  • Établissements d’enseignement – publier des renseignements liés aux programmes et cours, ainsi que des renseignements pertinents pour la collectivité scolaire/collégiale/universitaire
  • Autres

Si vous utilisez du contenu provenant de sites Web dans votre travail scolaire, assurez-vous d’abord d’en évaluer le contenu de manière critique (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Les billets et autres éléments d’information dans les médias sociaux peuvent être une excellente source d’information. Les médias sociaux peuvent toutefois ajouter à la surcharge d’information. Afin de pouvoir tirer profit des renseignements les plus pertinents, identifiez les #mots-clics, @profils, fils de discussion et blogues qui sont pertinents à votre sujet d’intérêt.

Voici quelques exemples de types différents de plateformes de médias sociaux :

  • Facebook – Pages et groupes
  • Twitter – #hashtags et @profils
  • Blogues – réflexions personnelles et partage
  • Wikis – information à production participative
  • Forums de discussion – conversations sur un sujet spécifique

Si vous utilisez du contenu provenant des médias sociaux dans votre travail scolaire, assurez-vous d’abord d’en évaluer le contenu de manière critique (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).