Virtual Help icon Virtual Help

  • Chat with library staff now
  • Contact your library
Aller au contenu principal

Créer un espace de travail : sous-module 6 of 7 of Étudier intelligemment

Le présent module vise à vous présenter diverses façons d’améliorer vos habitudes d’études. Il est indispensable d’acquérir de bonnes habitudes et techniques afin de maximiser vos études. En apprenant COMMENT étudier, vous en arriverez à étudier de manière plus efficace.

 

Conseils

  • Vérifiez votre bureauÉvaluez l’efficacité de votre espace de travail à l’aide de la directive du ministère du Travail intitulée « Postes de travail informatisés : Aménagement et éclairage ». De petits changements peuvent faire une énorme différence pour votre confort.
  • Pas de technologie au lit!Le fait de limiter votre utilisation de la technologie au lit peut vous aider à mieux dormir et ainsi vous sentir mieux et plus productif au cours de la journée. Les experts recommandent d’éliminer l’utilisation des téléphones intelligents avant de vous coucher et d’éviter de charger votre téléphone dans votre chambre à coucher.
  • Prenez conscience de l’usage que vous faites de votre appareil mobileVous semble-t-il que la vraie vie vous échappe pendant que vous consultez votre téléphone et que vous faites défiler l’écran sans arrêt? Le fait de suivre vos « habitudes mobiles » pendant une journée ou deux vous éclaircira quant aux inquiétudes que vous pouvez nourrir à ce sujet. Nous vous proposons ici de nombreux conseils pour vous aider.
  • Ne textez jamais en conduisant! C’est non seulement extrêmement dangereux, c’est illégal! Le ministère des Transports de l’Ontario fournit des renseignements et propose une FAQ sur la conduite inattentive.

Mobile Habits and Mental Health

Cyberdépendance

Les effets d’Internet sur le cerveau

Les effets d’Internet sur le cerveau (vidéo de 4 minutes – en anglais seulement)

Est-ce que c’est bien réel?

Voici quelques comportements possibles liés à la cyberdépendance :

  • les préoccupations de la personne avec ses activités en ligne nuisent à son fonctionnement social, professionnel ou autre
  • la personne éprouve des symptômes de privation (p. ex., irritabilité, problèmes de sommeil, envies irrésistibles) lorsqu’elle tente de réduire ses activités en ligne
  • la personne se cache ou ment à propos du temps qu’elle passe en ligne
  • la personne se sert de ses activités dans Internet pour fuir ses émotions négatives

Les habitudes liées à Internet peuvent être associées à d’autres dépendances comportementales – telles que le magasinage ou la pornographie – mais, à l’heure actuelle, le jeu pathologique est la seule dépendance comportementale identifiée dans le DSM-V.

Ainsi, la cyberdépendance n’est pas considérée comme étant une maladie mentale distincte, puisqu’elle ne remplit pas certains critères associés habituellement à une dépendance reconnue; elle représenterait plutôt un symptôme ou une manifestation d’autres troubles existants. Par contre, le DSM-V a recommandé de mener des études plus poussées sur le jeu pathologique en ligne.

Sources:
American Psychiatric Association. Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, 5e édition (DSM-5). 2013. (En anglais seulement)

Soutien en matière de cyberdépendance

Certaines personnes peuvent tirer profit de groupes de soutien, tels que ceux identifiés ci-dessous. Il importe toutefois de faire preuve de prudence, afin de s’assurer que cela ne devienne un prétexte pour passer davantage de temps en ligne, et que les valeurs du groupe s’alignent sur les vôtres.

Ergonomie

Conception des tâches

Les personnes qui effectuent un travail répétitif et intense sur ordinateur – p. ex., l’entrée de données – pendant de longues périodes courent un risque plus élevé de développer divers problèmes de santé, dont les suivants : fatigue visuelle, maux de tête, lésions musculosquelettiques des membres supérieurs (p. ex., syndrome du canal carpien) et maux de dos (ministère du Travail de l’Ontario).

Essayez d’incorporer dans votre routine les habitudes préventives suivantes :

  • Prenez de courtes marches rapides tout au long de la journée. En plus d’améliorer votre santé physique, elles aideront à soulager le stress et à améliorer votre concentration.
  • Essayez de vous servir pendant un certain temps de la souris avec votre main non dominante. Ceci réduira les risques de microtraumatismes répétés; de plus, c’est bon pour le cerveau!
  • Faites des exercices d’étirement en douceur tout au long de la journée.
  • « Étirez » les yeux de temps à autre. Fixez un objet éloigné pendant 30 secondes, puis un objet à distance moyenne pendant 30 autres secondes.

Applications utiles

Il existe un éventail d’applications personnalisables à installer sur votre ordinateur, afin de vous rappeler de marcher, de vous étirer ou de faire faire des exercices à vos yeux. L’utilisation d’une application peut vraiment aider à atténuer les risques de santé associés au fait de demeurer assis à l’ordinateur toute la journée.

Sommeil

À propos du sommeil

Une bonne hygiène du sommeil est essentielle pour une foule de raisons – rendement scolaire, productivité, humeur, santé mentale, santé physique et plus encore. Certaines habitudes d’ordre technologique perturbent sérieusement le sommeil chez l’être humain et peuvent causer un manque de sommeil chronique.

Pourquoi dormons-nous?

La fascinante science du sommeil, par un neuroscientifique circadien de grand renom (vidéo de 22 minutes) (en anglais seulement)

Applications utiles